Banner Top
Se connecter

Nouvelle attaque contre des humanitaires à Tombouctou : 2 véhicules du CICR braqués et enlevés

C’est arrivé depuis le mercredi 9 août dernier, mais ce n’est que le lendemain qu’hier jeudi que la nouvelle a été confirmée. En effet, deux véhicules à bord desquels se trouvaient des missionnaires du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) ont été braqués à Adjibar, une localité située sur l’axe Goundam-Gargando, à 150 km à l’ouest de Tombouctou.
Selon nos informations, les véhicules ont d’abord été immobilisés avant que les passagers ne soient débarqués puis dépouillés de tous leurs biens. Ce n’est qu’après avoir fini leur sale besogne que ces malfaiteurs ont emporté les deux véhicules abandonnant les missionnaires sur place. Bien que l’on ignore l’identité de ces bandits, il semble que leurs motivations soient plutôt crapuleuses qu’idéologique.
Il convient de préciser que le CICR est l’une des rares organisations humanitaires encore très présentes au Nord du Mali depuis le déclenchement de la crise en 2012. A plusieurs reprises, ses installations ont cambriolées à Kidal. Ce qui l’avait même poussé à suspendre momentanément ses activités dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Avant de les reprendre après avoir obtenu des garanties sécuritaires notamment de la part de certains leaders communautaires proches de la CMA.
Même si les enlèvements de véhicules à Tombouctou sont monnaie courante, c’est quand même l’une des rares fois, si ce n’est la première que cette organisation est prise directement pour cible.
Une situation due en partie au grand retard enregistré dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Lequel a pour conséquence le blocage total du processus de paix.
Massiré DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prévisions Météo

23°C

Bamako et environs

Nuageux

Humidité 89%

Vent 22.53 km/h

  • 24 Août 201729°C22°C
  • 25 Août 201725°C21°C
Banner 468 x 60 px