Banner Top
Se connecter

Affrontements entre la CMA et le GATIA au Nord du Mali : Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu

C’est à travers un communiqué envoyé hier mardi 1er août, à notre rédaction que les États-Unis ont condamné « les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015 ».
Ainsi, ils exhortent « les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et à respecter les droits de l’homme, en particulier en ce qui concerne les civils et les prisonniers ». Par ailleurs, ils expriment aussi leur profonde préoccupation « par les rapports faisant état de massacres de civils en guise de représailles et la découverte de tombes anonymes dans les zones de conflit ». Tout en félicitant les enquêtes ouvertes par la MINUSMA pour faire la lumière sur cette situation, ils souhaitent que les auteurs soient traduits en justice.
Aussi, ils déplorent l’incapacité des parties à parvenir à une cessation des hostilités. D’où un appel lancé à leur endroit afin qu’ils redoublent d’efforts pour se conformer au cessez-le-feu et mettre pleinement en œuvre l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Avant de déclarer leur soutien aux efforts des États du G5-Sahel (le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger) « pour créer une force commune et entreprendre d’autres actions dans le but de remédier aux menaces qui déstabilisent le Mali et d’autres parties de la région et qui rendent une paix durable beaucoup plus insaisissable ».
Rappelons que les Etats-Unis d(Amérique au même titre que la France, sont membres de la Médiation élargie. A cet égard, ce n’est pas la première fois qu’ils expriment leur point de vue sur le déroulement du processus de paix. C’est ainsi qu’au mois de septembre 2016, lorsque les affrontements avaient repris à Kidal entre groupes armés rivaux, l’Ambassadeur des Etats Unis au Mali, Paul A Folmsbee avait haussé le ton pour condamner cette situation et appeler les protagonistes à une cessation immédiate des combats.
Massiré DIOP

Mots clés:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prévisions Météo

27°C

Bamako et environs

Assez nuageux

Humidité 44%

Vent 6.44 km/h

  • 22 Oct 201736°C22°C
  • 23 Oct 201736°C22°C
Banner 468 x 60 px